Louis CABAT 1812/1893 – Barque sur l’étang au crépuscule

Louis CABAT Epoque : XIX°

Louis CABAT 1812/1893 – Barque sur l’étang au crépuscule

Signé :  en bas à droite
Epoque : Ecole Française XIX°
Thème : Paysage
Technique : Huile sur toile – Restaurations anciennes – Rentoilé
Format : Avec cadre 82 x 71 cm  - Sans cadre 60 x 51.5 cm 
Cadre : Très beau cadre en bois et stuc doré à la feuille d’or

Oeuvre signée

Technique utilisée / Huile sur toile – Restaurations anciennes – Rentoilé

Dimensions : 71 x 82 cm

Encadrement : Avec cadre 82 x 71 cm - Sans cadre 60 x 51.5 cm

Oeuvre unique

Nombre d'exemplaires : 1

L'artiste : Louis CABAT

Louis CABAT 1812/1893

Peintre né à Paris  le 6 décembre 1812 et décédé à Paris le 13 mars 1896.

Ecole Française – Ecole de Barbizon

Elève d’Eugène Fromentin

Influence : Camille Flers, Jules Dupré

Nicolas Louis CABAT , peintre paysagiste, de genre, aquarelliste et dessinateur. Cet excellent artiste fut l'élève de Camille Flers, il peint des paysages de plein air de Normandie et de Picardie qu'il expose au Salon à partir de 1833 et y exposa jusqu’à sa mort. Ce fut un paysagiste très intéressant possédant un vif sentiments de la nature. Il cherche avant tout la simplicité et atteignit parfois des effets réalistes d’un grand attrait. Entré à l’Académie des Beaux-Arts en 1867, il fut nommé en 1878 directeur de l’Académie de France à Rome.

Élève de Camille Flers (1802-1867). Membre de l'Accademia di San Luca de Rome, Louis-Nicolas Cabat est élu membre de l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France en 1867, et devient directeur de l'Académie de France à Rome de 1879 à 1884.

Il peint des paysages du pays d'Othe, notamment dans le village et les environs de Bercenay-en-Othe où il réside.

En 1845-1846, il séjourne à Voreppe (Isère) ou il est retiré au couvent des Dominicains de Chalais, implanté sur cette commune. Louis-Nicolas Cabat est tertiaire de l'ordre de Saint-Dominique.

Des œuvres datées et sa participation au salon des Amis des Arts de Grenoble attestent de ce séjour en Isère.

En 1863, Cabat voyage en France et peint sur le motif avec ses amis Constant Troyon et Jules Dupré.

Il est enterré au cimetière du Montparnasse à Paris.

Marié à une petite-fille d'Antoine-François Bazin, il est le père d'Augustin Cabat.

Cabat peint également dans la forêt de Fontainebleau avec Jules Dupré et part en Italie ou il fait de fréquents séjours en sa compagnie. Par la suite, Cabat passe au style néoclassique, le peintre est élu à l'Institut, en 1867, et devient en 1877 directeur de l'Académie de France à Rome.

Source Bénézit, Wikipedia

Musées

Amiens, Bayeux, Chalons sur Marne, Fontainebleau, Le Havre, Le Puy, Lille, Nantes, Paris -Le Louvre, Pontoise, Rouen, Troyes,

 

 

Nous contacter