Paul-Jean ANDERBOUHR 1909/2006 – Paris, Péniches à quai

Paul-Jean ANDERBOUHR 1909/2006 – Paris, Péniches à quai – École Française du XX°

Paul-Jean ANDERBOUHR Epoque : XX°

Paul-Jean ANDERBOUHR 1909/2006 – Paris, Péniches à quai

Signé :  en bas à droite
Epoque : Ecole Française XX°
Thème : Paysage
Technique : Huile sur toile
Format : Avec cadre 76 X 67 cm - Sans cadre 54 x 43 cm 
Cadre : Bois doré

Oeuvre signée

Technique utilisée / Huile sur toile

Dimensions : 76 x 67 cm

Encadrement : Bois doré

Oeuvre unique

Nombre d'exemplaires : 1

L'artiste : Paul-Jean ANDERBOUHR

ANDERBOUHR ou ANDERBOUKHA Paul Jean 1909/2006

Ecole Française –Mouvement Impressionniste

Influence : Pierre Gaston Rigaud

Anderbouhr est un peintre français né à Paris en 1909.

De père lorrain et de mère parisienne, Paul grandit dans une famille modeste, entre la place Dauphine où sa mère exerce comme blanchisseuse et le Bois de Boulogne où son grand-père est jardinier. En 1924, le jeune homme entre comme apprenti fourreur chez Révillon Frères, puis il s’exerce dans la couture chez Lucien Lelong. Il commence alors à peindre et expose à partir de 1934. Il est l’élève de Giot et de Pierre Gaston Rigaud, membre de la Société des Artistes Français et en devient membre perpétuel

Il expose au Salon d'automne en 1937 et 1938.

Il réalise sa première exposition personnelle en 1953, à la galerie avant-gardiste Paul Durand-Ruel.
Il collabore avec cette prestigieuse institution parisienne jusqu’en 1973 au rythme d’une exposition par an.

Réputé pour ses scènes parisiennes (Place de la Concorde, Sur le Pont des Arts) autant que pour ses paysages italiens (Sur le Pont Vecchio), espagnols (L’Église du Lojen), ou sud-méditerranéens, Paul Anderbouhr a été le fidèle élève du Post-Impressionniste Pierre-Gaston Rigaud (1874-1939).

Paysagiste, il s’est intéressé aux scènes africaines, après un premier voyage au Maroc, dont il rapporte de nombreuses études. À partir de 1949, l’artiste partage son temps entre l’Afrique, notamment le Maroc où il décèdera, et sa France natale.

Le style de Paul Anderbouhr évolue entre des nuances impressionnistes – ses jeux de lumière corrélés au ressenti de sensations physiques – et des coups de pinceau rapides, libres, voire agressifs, regorgeant de couleurs vives. Il en résulte un effet de mouvement et de vitalité qui se superpose à une base autrement stable.

Récompensé par le Prix d’Orléans en 1963 pour Les Quais de Paris.

Il est lié à la commune de Ternay (Loir-et-Cher).

Source Bénézit, Wikipedia

Musées

Musée Cantini Marseille, Le Congo au D'joué

Galerie Mazarine, Paris, Exposition permanente,                                             

Bibliographie

Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous.

Nous contacter