Paysage bucolique –Attribué à Albert CUYP 1620/1691

Epoque : XVII°

Paysage bucolique –Attribué à Albert CUYP 1620/1691

Signé :  non signée
Epoque : Ecole Hollandaise XVII°
Thème : Paysage
Technique : Huile sur panneau parqueté
Format : Avec cadre 107 x 82 cm - Sans cadre 81 x 56 cm 
Cadre : Cadre ancien en bois et stuc doré

Technique utilisée / Huile sur panneau parqueté

Dimensions : 82 x 107 cm

Encadrement : Cadre ancien en bois et stuc doré

Oeuvre unique

Nombre d'exemplaires : 1

L'artiste :

Albert, Aelbert ou Aelbrecht Jacobsz. Cuyp 1620/1691

Ecole Hollandaise

Maître  : Jacob Cuyp

Influencé par : Jan Both, Claude Lorrain, Jan Van Goyen, Salomon Van Ruisdael

(Dordrecht, 20 octobre 1620 – id., enterré le 15 novembre 1691), est un peintre de paysage néerlandais (Provinces-unies) du siècle d'or, issu d’une illustre lignée d’artistes actifs à Dordrecht.

Albert Cuyp est né à Dordrecht le 20 octobre 1620. Il sera l'unique enfant de Jacob Cuyp, un peintre d'histoire et un portraitiste, en compagnie de qui il apprend son art et dont il devient le plus proche collaborateur. Son oncle, Benjamin Gerritsz. Cuyp (1612-1652) était peintre lui-aussi. Par la suite, Albert Cuyp exerce pour vivre le métier de brasseur, et c'est plutôt par goût qu'il peint.

Ses premiers tableaux, il les réalise vers la fin des années 1630. En 1642, il visite une première fois le nord du pays, entre autres les villes de Rhenen, Arnhem, Amersfoort, Utrecht, Leyde et La Haye. Au cours d'un second voyage en 1651-1652, il retourne à Arnhem, et se rend à Nimègue, Elten, Emmerich, Clèves et Kalkar. Ces séjours marqueront son œuvre. Il réussit dans le paysage, dans les vues de routes avec des voyageurs – œuvres dans lesquelles des animaux sont souvent représentés –, de fleuves et de mers sillonnées par des navires.

En 1658, il épouse une femme issue de la bonne société, Cornelia Boschman qui, veuve de Johan Van den Corput, avait eu trois enfants de ce précédent mariage. À ce moment-là, Albert Cuyp avait déjà derrière lui une imposante carrière de peintre. L’année suivante, le couple donne naissance à une fille.

Après 1660, il remplit différentes fonctions dans l’Église réformée et, sa situation financière étant désormais assurée, sa production artistique devient de plus en plus rare. Ses dernières œuvres connues datent de 1665, mais à cette période, cependant, il avait toujours au moins un apprenti, soit Abraham soit Barent Van Calraet.

Albert Cuyp meurt en novembre 1691, quatre ans après sa femme. Il est enterré le 15 novembre dans l’Augustijnenkerk (« l'église des Augustins ») à Dordrecht.

Nous contacter