Pierre Emmanuel DAMOYE 1847/1916 – Bords de mer en Normandie

Pierre Emmanuel DAMOYE 1847/1916 – Bords de mer en Normandie – École Française XIX°

Pierre Emmanuel DAMOYE Epoque : XIX°

Pierre Emmanuel DAMOYE 1847/1916 – Bords de mer en Normandie

Signé :  en bas à droite
Epoque : Ecole Française XIX°
Thème : Paysage
Technique : Huile sur panneau parqueté
Format : Avec cadre 86 x 58 cm - Sans cadre 60 x 33 cm 
Cadre : Bois sculpté doré du XIX°

Oeuvre signée

Technique utilisée / Huile sur panneau parqueté

Dimensions : 58 x 86 cm

Encadrement : Bois sculpté doré du XIX°

Oeuvre unique

Nombre d'exemplaires : 1

L'artiste : Pierre Emmanuel DAMOYE

Pierre Emmanuel Eugène DAMOYE 1847/1916  

Pierre-Emmanuel Damoye, né le 20 février 1847 à Paris, mort dans la même ville le 23 janvier 1916, est un peintre français de l'École de Barbizon.

Ecole Française – Ecole de Barbizon

Influence : Léon Bonnat, Jean-Baptiste Camille Corot, Charles-François Daubigny

Pierre-Emmanuel Damoye est admis à l'École des beaux-arts de Paris dans l'atelier de Léon Bonnat (1833-1922) où il fut l’élève de Corot et Daubigny. Peintre paysagiste, il est reconnu par ses pairs et les critiques d'art de son temps.

Ses premières œuvres datent des années 1860 et révèlent l'influence de Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875) et Charles-François Daubigny (1817-1875).

Ses paysages représentent les bords de la Seine et de l'Oise aux alentours de Pontoise, la Picardie, la Normandie, ainsi que la forêt de Fontainebleau. Il rejoint les peintres de l'école de Barbizon. Il débute au Salon de 1875 avec un paysage intitulé L'Hiver.

En 1890, il est l'un des membres fondateurs et exposant du Salon de la Société nationale des beaux-arts, mais envoie aussi ses œuvres au Salon du Champ-de-Mars jusqu'à sa mort en 1916.

Il obtient une médaille d'or à l'Exposition universelle de 1889 et est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1893. Membre du Jury hors Concours en 1900.

Pierre-Emmanuel Damoye est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise (58e division)3.

Source Bénézit, Wikipedia

 

Musées

Musée d’Arras,

Musée d’Anvers, Marais, Environs d’Amiens,

Musée de Dunkerke,

Musée d’Hyères, L’Automne, Paysage de Touraine, l’Etang,

Musée des beaux-arts de Bordeaux : Paysage, 1897, huile sur toile

Musée de Grenoble : Paysage, effet d'automne, 1882, huile sur toile

Paris, musée du Louvre : Rivière traversant une ville ; au second plan, un pont, 1905, fusain sur papier

Paris, musée d'Orsay : Le Moulin de Merlimont, 1879, huile sur toile, Un Marais en Sologne, 1892, huile sur toile

Musée d’Art Moderne de Paris,

Musée de Perigueux, La Seine à Epinay,

Musée des beaux-arts de Pau : Les Foins (Bretagne), 1891, huile sur toile

Musée de Sceaux, La Seine à Nanterre,

Musée de Tours, Un été en Sologne

Musée des beaux-arts de Troyes : Paysage, 1879, huile sur toile

Musée de Vendôme : Champ de blé, 1889, huile sur bois, Paysage de Beauce, 1894, huile sur toile

Musée de Montreal, Saint Denis près de Paris.

Nous contacter