Victor DE GRAILLY 1804/1889 – Canal animé

Victor DE GRAILLY 1804/1889 – Canal animé – École Française XIX°

Victor DE GRAILLY Epoque : XIX°

Victor DE GRAILLY 1804/1889 – Canal animé

Signé :  en bas à droite
Epoque : Ecole Française XIX°
Thème : Paysage
Technique : Huile sur toile - Rentoilée
Format : Avec cadre 80 x 60 cm - Sans cadre 73.5 x 54 cm 
Cadre : Bois doré

Cette œuvre est inspirée des peintres hollandais Jacob Van Ruisdael ou Hobbema, célèbres peintres du XVII°

Oeuvre signée

Technique utilisée / Huile sur toile - Rentoilée

Dimensions : 60 x 80 cm

Encadrement : Bois doré

Oeuvre unique

Nombre d'exemplaires : 1

L'artiste : Victor DE GRAILLY

DE GRAILLY Victor 1804 / 1889

Peintre né le 6 novembre 1804 à Paris et décédé dans cette même ville en 1889

Ecole Française – Mouvement académique

Influence : Jean Victor Bertin le professeur de Camille Corot

Victor de Grailly, né le 25 octobre 1804 à Paris et mort le 4 septembre 1889 dans le 14e arrondissement de Paris, est un peintre et illustrateur français.

Peintre de paysages, de vues et de marines, Victor de Grailly a étudié auprès du peintre académique Jean Victor Bertin qui a été le professeur de Camille Corot.

Inspiré par les paysages ruraux de France, les premières œuvres de De Grailly étaient proches du style des peintures de Corot.

Reconnu comme un excellent artiste de l’école indépendante, il se forme en étudiant les oeuvres des peintres Hollandais. Il exécute des copies de Saloman Van Ruysdäel et de Meindert Hobbéma qui montre un talent des plus consciencieux.

Grailly renie assez vite la technique glacée de son maître Bertin ; paysagiste il affectionne les bords de rivière et les sous-bois, et peint dans les Forêts de Compiègne, Fontainebleau, Rambouillet, la Vallée de la Chevreuse, le Dauphiné et la Normandie.

Il débuta au Salon en 1833, fut médaillé en 1840 et en 1844, et y figura jusqu’en 1889. De Grailly travailla à Paris. Certaines de ses œuvres graphiques ont également illustré des éditions, notamment les Recherches historiques sur l'abbaye du Breuil-Benoit au diocèse d’Évreux de Jules Berger de Xivrey (Paris, Didot, 1847).

En 1845, De Grailly exposa des vues américaines à Paris et sa production des années 1840 à 1850 est émaillée de motifs américains. Toutefois, il les emprunta à des gravures de William Henry Bartlett. Plus d’un historien américain a cru qu’il avait séjourné aux Etats-Unis ou même qu’il y avait longuement vécu, mais cela reste sans fondement. De Grailly destinait ces œuvres à des acheteurs américains, et elles prirent le chemin des Etats-Unis. Des peintres américains s’en inspirèrent à leur tour, tant et si bien qu’il influa sur eux au même titre que s’il avait vécu aux Etats-Unis. Il puisa également à d’autres sources américaines, dont les œuvres de William James Bennett et d’Asher Brown Durand (Jean Durand né en 1745). On a répertorié 4 de ses versions de la Cascade Argentée (Silver Cascade) de Thomas Doughty dont 2 aux Fruitlands Museums à Harvard (Massachussetts).

Il a peint et travaillé avec Hippolyte Louis Garnier (1802/1855), avec lequel il a peint des vues des Etats-Unis.

Les œuvres de Victor de Grailly ont connu un regain de faveur et une exposition eut lieu en 1975 à la Washburn Gallery de New York. En 1974, W.N. Banks publia un essai intitulé « Victor de Grailly and the production of nineteenth century American views » dans les revues Antiques-texte assorti d’un inventaire de ses œuvres dans les Musées américains.

Victor de Grailly est représenté dans de nombreuses grandes collections publiques et privées à travers les Etats-Unis y compris à La Maison Blanche à Washington.

Environ 95 peintures de de Grailly figurent à l’Inventory of American Paintings.

Des ascendants de Victor de Grailly 

La Famille de Grailly est une famille noble originaire de la localité de Grilly située dans le Pays de Gex (Ain), province incorporée aux États de Savoie en 1353.

Elle a prospéré en Gascogne et en Guyenne après que Jean 1er de Grailly soit devenu en 1266 Sénéchal de Gascogne, province appartenant alors à l'Angleterre, dont les descendants ont joué un rôle distingué en France au Moyen Âge. Parmi eux on compte Jean IV de Grilly, sénéchal de Guyenne, en 1307, pour Édouard, roi d'Angleterre ; Jean V, mari de Blanche de Foix, fille de Gui, comte de Foix, et de Jeanne d'Artois ; Pierre II, captal de Buch, chevalier de l'ordre de la Jarretière, père de Rogère, femme d'Aimeri de la Rochefoucault ; Archambaud, époux d'Isabelle de Foix, etc.

Ses ancêtres pourraient être de la lignée de Jean De Grailly (1330/1376) - Johan III de Grailly, (né en 1330 - mort le 7 septembre 1376), capitaine de Buch de 1347 à 1376, est l'un des principaux capitaines de la guerre de Cent Ans.

Source Bénézit, Dictionnaire des Petits Maîtres de la Peinture, Wikipedia.

Nous contacter